Face aux enjeux d'un monde qui change, développer de nouvelles compétences devient un avantage compétitif. A côté des compétences "hard skills", telles les compétences techniques ou académiques, mesurables et nécessaires dans le cadre de l'activité professionnelle, les "soft skills" deviennent de plus en plus importantes. Il s'agit des qualités humaines et des attitudes où l'intelligence émotionnelle joue un grand rôle : communication, pensée créative, leadership, attitude positive, travail serein et efficace en équipe.

Au-delà des compétences et des comportements, il s'agit par ailleurs de mettre en place une véritable culture d'entreprise qui génère à la fois de la motivation pour les collaborateurs, et de la valeur pour l'organisation.